Commerce Invisible

Le commerce invisible n'est pas vraiment invisible, dans le sens de caché aux autorités comme des activités illégales.

Il faut entendre cette expression par non matérialisé, ou dématérialisé. Le commerce invisible désigne les transactions de services et de prestations qu'on ne peut ni voir, ni toucher de la main.

Cette expression concerne aussi bien les paiements électroniques, que les conseils d'un professionnel, comme un coach, un psychothérapeute, un avocat, un fiscaliste, un architecte, un assureur, un formateur...

En dehors d'internet, le commerce invisible décrit donc plutôt des activités de conseil, en général des indépendants exerçant sous le statut de profession libérale.

 

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

 

 

 

 

Notre fil d'info