Compromis de Vente

Par un compromis de vente, un vendeur s'engage à vendre tel bien à tel prix et à telle date, et un acheteur s'engage à l'acheter, parfois sous réserve de la clause suspensive d'obtention d'un crédit.

Quand il s'agit de l'acquisition d'un bien immobilier, l'acheteur verse le plus souvent un acompte de 10 % du prix, qu'il ne peut récupérer sans pénalité que s'il n'obtient pas le crédit demandé à sa banque.

Comme il s'agit d'un acte juridique, le vendeur comme l'acheteur peut exiger le respect du contrat, y compris par voie judiciaire.

Le transfert du bien s'effectue à la signature de l'acte authentique rédigé par un notaire. L'acquéreur en devient juridiquement le possesseur, et ne sera pleinement propriétaire qu'à l'expiration de son crédit.

 

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

 

 

 

 

Notre fil d'info