Compte titres

Jadis, les titres étaient matérialisés, en papier, avec parfois un coupon détachable pour percevoir les dividendes.

Depuis qu'ils sont dématérialisés, la loi oblige les investisseurs à détenir un compte titre. Le titulaire peut être une personne morale (banque ou fonds d'investissement), ou une personne physique (un particulier, achetant et vendant des titres).

Sur ce compte sont enregistrées toutes les valeurs mobilières possédées par son titulaire (actions, obligations, options, warrants, trackers, SICAV, FCP, OPCVM...)

Chaque valeur est identifiée par une ligne comptable.

Il existe deux sortes de compte titres : le compte ordinaire, sur lequel le client (par l'intermédiaire de son courtier ou gestionnaire habilité) versera ses bénéfices et déduira ses pertes. Ce compte titre est souvent lié à un compte en espèces, pour inscrire les plus-values et moins-values immédiates générées par les transactions de son titulaire.

Le second type de compte est le Plan d'Épargne en Actions.

 

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

 

 

 

 

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter sur l'immobilier, la banque et l'assurance

Gérez au mieux votre
argent, faites des économies
et profitez gratuitement
de tous nos bons plans