Concours par signature

Lorsqu'une entreprise fait face à des difficultés, ou qu'elle veut s'assurer qu'elle pourra y faire face, elle peut demander à son banquier de lui accorder un concours (financement) par signature. Le banquier signe un contrat, par lequel il s'engage à aider l'entreprise en cas de défaillance, en lui accordant des fonds.

Ce concours par signature permet à l'entreprise de continuer à exercer son activité en période difficile. Il rassure ses partenaires. Ses créanciers peuvent par exemple différer la date d'exigence de leurs factures, ses débiteurs peuvent en accélérer le règlement.

Dans le langage comptable de la banque, il s'agit d'un engagement hors bilan. Les fonds ne sont pas réellement avancés au client. Ils ne le sont que potentiellement.

 

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobiliers

 

 

 

 

Notre fil d'info