Conflit entre actionnaires et créanciers

En théorie, une entreprise est dirigée par son président-directeur général. Dans les faits, la pratique diverge parfois. Certains groupes peuvent, surtout en cas de crise, prétendre en orienter les décisions stratégiques, comme les banquiers, créanciers et actionnaires.

Les conflits entre actionnaires et créanciers se produisent essentiellement lorsqu'il faut arbitrer sur la ventilation des fonds, soit pour distribuer des bénéfices, soit pour désendetter l'entreprise, soit pour accroître ses investissements.

Une entreprise très endettée risque la faillite. Les actionnaires peuvent estimer que le niveau de rétribution de leurs actions doit être maintenu, car c'est l'une des raisons de leur investissement. En revanche, les créanciers peuvent considérer qu'il est préférable d'augmenter les fonds propres, ou de rembourser les dettes.

Souvent, ce type de conflit est réglé par l'adoption de produits financiers hybrides, rétablissant un équilibre entre capitaux propres et endettement. Les créanciers peuvent aussi devenir eux-mêmes actionnaires. Leur intérêt commun est que l'entreprise se développe.

 

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

 

 

 

 

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter sur l'immobilier, la banque et l'assurance

Gérez au mieux votre
argent, faites des économies
et profitez gratuitement
de tous nos bons plans