Conservation des titres

Quand les titres étaient matérialisés, la conservation consistait, le plus souvent, à les placer dans le coffre-fort d'une banque.

Aujourd'hui, la conservation des titres implique un suivi électronique en temps réel, pour enregistrer les mouvements d'entrée, d'évolution de leur valeur, et de sortie. Par exemple, l'encaissement des coupons, la vente à terme, la réception des titres achetés, la livraison des titres vendus, et le remboursement d'obligations.

Pour en assurer la conservation, les systèmes informatiques sont toujours doublés d'au moins un registre miroir, hébergé sur des serveurs sécurisés.

 

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

 

 

 

 

Notre fil d'info