Contrôle des changes

Le contrôle des changes est apparu après la Première Guerre mondiale. Pour les gouvernements, il s'agit le plus souvent d'empêcher la spéculation et la fuite des capitaux.

Par exemple, de nombreux pays interdisent l'exportation de leur monnaie nationale. Les touristes et investisseurs peuvent changer leurs devises en monnaie locale, sur place, dans le pays, mais ne peuvent rapporter l'excédent chez eux.

Ces monnaies ne sont pas échangeables dans les bureaux de change, car elles ne sont pas cotées, sauf entre institutions étatiques. Le pays exerçant un contrôle des changes redoute que, si sa monnaie était vendable et achetable publiquement, elle subirait une très forte décote.

Le contrôle des changes est aussi destiné à empêcher qu'une devise forte, comme le dollar ou l'euro, ne vienne supplanter la monnaie locale dans les échanges commerciaux.

 

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

 

 

 

 

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter sur l'immobilier, la banque et l'assurance

Gérez au mieux votre
argent, faites des économies
et profitez gratuitement
de tous nos bons plans