Coût de l'autofinancement

Lorsqu'une entreprise dispose d'une trésorerie suffisante, elle peut s'autofinancer, c'est-à-dire décider de dépenser ou d'investir selon sa stratégie, sans recourir au crédit. Mais cet autofinancement représente aussi une immobilisation de ses capitaux, qui peuvent parfois représenter un manque à gagner.

Les entreprises, le plus souvent sous l'impulsion de leurs actionnaires qui cherchent une rentabilité optimum, seront donc amenées à arbitrer, pour déterminer s'il est moins coûteux de recourir à l'autofinancement pour un investissement, ou de faire appel au crédit, dont les échéances de remboursement seront étalées dans le temps.

 

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

 

 

 

 

Notre fil d'info