Coûts de transaction

Pour un consommateur, les coûts de transaction sont invisibles. Il sait qu'il les paie, mais leur montant est modique pour chaque produit consommé. Par exemple, s'il achète un pain, ces coûts auront été payés de nombreuses fois, depuis le producteur de blé jusqu'aux minoteries, livreurs et boulangers.

Pour les entreprises, les coûts de transaction sont le total, à la fois des coûts en amont de la production, que pour la production elle-même, et les coûts en aval.

Toute action, y compris de service public, engendre des frais de transaction, qui peuvent porter différents noms.

Dans le domaine boursier, les coûts de transaction sont destinés à amortir les systèmes électroniques, les frais de gestion de la Bourse, et la rémunération des courtiers et intermédiaires.

 

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobiliers

 

 

 

 

Notre fil d'info