Créancier privilégié

On appelle créanciers privilégiés deux catégories de créanciers. D'une part, les créanciers prioritaires, dont la créance sera honorée avant toute autre, car considérée comme de premier rang. Par exemple, les salariés en cas de faillite d'une entreprise, ou les percepteurs de charges sociales et fiscales. Et d'autre part, les créanciers qui ont négocié des garanties (appelées sûretés) leur accordant le privilège de prêteur de deniers. Ils seront, sous certaines conditions, remboursés après les créanciers prioritaires, mais avant les créanciers ordinaires.

Ces distinctions revêtent une grande importance en cas de défaillance d'une entreprise, si cette dernière est par exemple en cessation de paiement ou en faillite.

 

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

 

 

 

 

Notre fil d'info