Crédit interentreprises

Lorsqu'une personne emprunte une somme à un ami, en lui proposant de le rembourser plus tard, il s'agit d'un crédit informel, non réglementé s'il est modéré et ponctuel.

Pour les entreprises, le même principe s'applique, mais plus contrôlé, puisqu'il concerne près des trois-quarts du crédit auquel elles ont recours. Le crédit interentreprises recouvre à la fois les délais de paiement accordés par un fournisseur, et les délais de paiement accordés à un client. Globalement, c'est ce décalage entre la date d'émission des factures, et leur règlement effectif, qu'on appelle crédit interentreprises. Ce délai est très variable selon les coutumes nationales et les règles fiscales. En France par exemple, il atteint fréquemment 30, 60, ou 90 jours, au point qu'il représente le premier poste de financement des entreprises.

 

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobiliers

 

 

 

 

Notre fil d'info