Différé d'amortissement

Le différé d'amortissement est un mode de remboursement qui se rencontre assez souvent sur le marché du crédit à la consommation ou du crédit immobilier.

Un différé d'amortissement s'applique aux crédits. Il désigne la période durant laquelle l'emprunteur ne paye que les intérêts, et les frais relatifs à son prêt, sans toucher au capital de la dette. Cette mesure permet d'alléger les mensualités à verser au début du crédit. Il faut toutefois noter que cela engendre un coût puisque malgré les paiements effectués, le montant de la dette ne diminue pas. Cela est dû au fait qu'il faut attendre la fin du différé d'amortissement pour commencer à amortir le capital emprunté ou la valeur du bien loué.

Principe du différé d'amortissement

Les banques et organismes de crédits sont nombreux à proposer des formules de remboursement adaptées aux profils et aux contraintes budgétaires de l'emprunteur. Le différé d'amortissement en fait partie.

En optant pour ce modèle de paiement, l'emprunteur s'offre le droit de ne pas payer le capital de son crédit pendant une certaine période : les mensualités sont alors composées des intérêts et des frais d'assurance seulement, le montant des mensualités est ainsi allégé. Le différé d'amortissement désigne dans ce cas la période pendant laquelle l'emprunteur ne rembourse que les frais d'emprunt et les intérêts. Cette disposition est généralement mise en place dans le cadre d'un prêt étudiant ou d'un crédit immobilier à destination d'une opération en VEFA.

Différé d'amortissement partiel et total

Le différé d'amortissement d'un crédit peut être partiel ou total. Le différé partiel s'applique lorsque la banque récupère seulement les intérêts et les frais d'assurance. On parle de différé total lorsque seules les primes d'assurance sont remboursées pendant une certaine période.

Cela ne signifie pas que le capital et les intérêts ne sont jamais payés : ces montants sont redistribués sur la période de remboursement du capital restant du. Dans le jargon bancaire, ce mode de remboursement correspond à un amortissement négatif.

Le déblocage progressif associé au différé d'amortissement

Le différé d'amortissement est surtout utilisé pour préserver le pouvoir d'achat de l'emprunteur pendant une partie de la période de remboursement, en général au début de l'emprunt. Par exemple, dans le cas d'une construction de logement neuf, le différé d'amortissement est associé à un déblocage progressif des fonds.

Dans cette configuration, l'emprunteur rembourse seulement les intérêts liés à la partie du capital débloquée à un stade de la construction (signature du contrat, permis de construire, ouverture du chantier, mise hors d'eau, etc.). La part du capital est alors intégrée dans les mensualités petit à petit lors du déblocage des fonds.

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

 

 

 

 

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter sur l'immobilier, la banque et l'assurance

Gérez au mieux votre
argent, faites des économies
et profitez gratuitement
de tous nos bons plans