Droit d'enregistrement

L'établissement d'un acte juridique entraine une formalité appelée enregistrement. Les droits d'enregistrement sont définis comme les taxes et impôts liés à cette formalité. Ce type de droits concerne différents types d'actes aussi bien notariés que juridiques.

Ainsi, l'établissement d'une succession, les mutations, la dotation ou encore les arrêtés et les jugements d'un tribunal sont concernés par les droits d'enregistrement. Les droits d'enregistrement correspondent aux frais qu'un agent des services spécialisés de l'administration fiscale engage dans le cadre de l'enregistrement. C'est pour cette raison qu'il est assimilé à un impôt perçu par l'État.

 

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

 

 

 

 

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter sur l'immobilier, la banque et l'assurance

Gérez au mieux votre
argent, faites des économies
et profitez gratuitement
de tous nos bons plans