Frais de rejet de prélèvement

Les frais de rejet de prélèvement correspondent aux montants qu'un organisme financier prélève sur le compte d'un de ses clients lorsqu'un prélèvement a été rejeté. Généralement, ce rejet fait suite à un défaut de provision sur le compte. Il se peut aussi que le prélèvement ne soit pas autorisé s'il entraîne un découvert bancaire au-delà du plafond autorisé. Afin de limiter les abus, la réglementation limite les frais de rejet de prélèvement au montant du prélèvement pour un maximum de 20 euros.

 

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobiliers

 

 

 

 

Notre fil d'info