Héritier ordinaire

Un héritier ordinaire est un héritier indirect, c'est-à-dire qu'il n'est ni l'enfant ni le petit-enfant de la personne décédée, qui sont eux des héritiers directs réservataires.

Le conjoint survivant peut être protégé si les époux ont fait une donation mutuelle au dernier vivant, ou se sont accordé l'usufruit.

En l'absence d'enfant ou de petit-enfant, l'héritier ordinaire est dans l'ordre de la succession, sauf dispositions contraires du testamentaire. Il peut donc être écarté de la succession selon la volonté de ce dernier. Il peut également devenir héritier si le testamentaire en décide ainsi.

 

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

 

 

 

 

Notre fil d'info