Intervalles de cotation

On appelle intervalles de cotation les montants chiffrés automatisés et différentiels qui se déroulent en continu sur les plates-formes électroniques des marchés financiers mondiaux. Pour éviter d'inscrire trop de décimales après la virgule qui rendraient les cours illisibles, les mouvements à la hausse ou à la baisse des cotations sont arrondis au chiffre immédiatement supérieur ou inférieur. Par exemple, les fluctuations d'une valeur évoluent par un intervalle de cotation fixé à l'avance et connu des opérateurs, par fraction de 0,05 euro, ou de 0,10 euro.

 

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobiliers

 

 

 

 

Notre fil d'info