Lettre d'information préalable

Pour différentes raisons, chacun peut être confronté à des difficultés financières passagères. Les banques en ont bien conscience, et pour un client qui n'a jamais connu d'incident de paiement, elles accordent un délai pour lui permettre de régulariser sa situation. Une lettre d'information préalable concernera un découvert non autorisé, le dépassement d'un découvert autorisé depuis plus de trois mois ; ou le fait qu'un chèque présenté ou qu'un paiement par carte bancaire s'avère sans provision. Cette lettre d'information préalable invite donc le client à créditer son compte dans les meilleurs délais.

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

 

 

 

 

Notre fil d'info