Mali de fusion

La fusion de deux entreprises, ou une fusion-acquisition, peut faire apparaître un boni de fusion (plus-value), ou un mali de fusion (moins-value). Cela concerne des opérations pour lesquelles l'entreprise acheteuse (absorbante) détient des titres de l'entreprise cible (absorbée). Il peut arriver que la valeur nette réelle de ces titres soit inférieure à la valeur pour laquelle ils étaient comptabilisés par l'entreprise absorbante. Ce mali peut provenir de passifs non encore pris en compte dans le bilan, comme des impôts différés passifs ou encore des provisions pour retraite.

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobiliers

 

 

 

 

Notre fil d'info