Mali de fusion

La fusion de deux entreprises, ou une fusion-acquisition, peut faire apparaître un boni de fusion (plus-value), ou un mali de fusion (moins-value). Cela concerne des opérations pour lesquelles l'entreprise acheteuse (absorbante) détient des titres de l'entreprise cible (absorbée). Il peut arriver que la valeur nette réelle de ces titres soit inférieure à la valeur pour laquelle ils étaient comptabilisés par l'entreprise absorbante. Ce mali peut provenir de passifs non encore pris en compte dans le bilan, comme des impôts différés passifs ou encore des provisions pour retraite.

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

 

 

 

 

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter sur l'immobilier, la banque et l'assurance

Gérez au mieux votre
argent, faites des économies
et profitez gratuitement
de tous nos bons plans