Musharaka

La musharaka, en finance islamique, désigne un partenariat dans lequel deux ou plusieurs parties constituent le capital d'une entreprise. Les conditions de partage des pertes et profits seront proportionnelles à l'apport de chacun.

Cela peut se comparer au capital-investissement, ou au tour de table, qui permet à des industriels et des institutions financières de s'associer pour créer de nouvelles affaires, ou pour les développer.


Dans une musharaka décroissante, l'entreprise s'engage à racheter la part du financier quand les conditions le permettront (par accumulation de bénéfices). Cela peut dans ce cas s'assimiler au portage.


 

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

 

 

 

 

Notre fil d'info