Nourrir des effets de commerce

Nourrir des effets de commerce signifie les laisser courir jusqu'à leur date d'échéance. Le détenteur de créances peut les escompter une par une, ou les regrouper sur un bordereau Dailly pour les présenter à sa banque et obtenir un financement.

En nourrissant ses effets de commerce, il se contente d'attendre la date d'échéance de chacune d'elles. L'inconvénient, c'est que sa trésorerie n'est pas alimentée par la cession de ses créances. L'avantage, c'est qu'elles seront encaissables en totalité, sans escompte ni frais.

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

 

 

 

 

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter sur l'immobilier, la banque et l'assurance

Gérez au mieux votre
argent, faites des économies
et profitez gratuitement
de tous nos bons plans