OPM

Pour acquérir de grandes entreprises fortement capitalisées, il est souvent difficile d'avoir recours à un seul mode de financement. Par exemple si pour racheter une entreprise cible, il faut procéder à un échange d'actions, il faudra en créer de nouvelles par augmentation du capital donc dilution du dividende (et baisse de la cotation de l'action), ou les payer comptant ce qui entraînerait un endettement excessif.

Pour limiter ces inconvénients, l'entreprise acquéreuse peut proposer une offre publique mixte. Les titres de l'entreprise cible seront en partie payés en titres de l'entreprise acquéreuse, et en partie en numéraire.

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

 

 

 

 

Notre fil d'info