Opposition (ou blocage) sur prélèvement

À la différence d'une opposition sur chèque, une opposition (ou blocage, ou révocation) sur prélèvement n'est pas restreinte par la loi, et est laissée à la discrétion du titulaire du compte.

Jusqu'au jour précédant un prélèvement prévu, ce dernier a le droit de demander à sa banque de ne pas débiter son compte.

Il peut le faire parce qu'il envisage un autre moyen de paiement, qu'il souhaite opter pour le prélèvement sur un autre compte, ou éventuellement à la suite d'un litige sur le montant prélevé. 

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobiliers

 

 

 

 

Notre fil d'info