PEP

Le PEP, plan d'épargne populaire, était destiné à encourager les ménages à constituer une épargne en prévision de leur retraite, en leur octroyant une prime égale au quart des versements annuels, dans la limite de 1 500 francs, puis de 229 euros.  

La durée minimum d'un PEP était de 8 ans. En cas de retrait anticipé, les montants étaient soumis à l'impôt sur le revenu. À l'échéance d'un PEP bancaire, son titulaire récupérait son capital, et ses revenus était exonérés d'impôts mais restent soumis aux prélèvements sociaux. Le titulaire d'un PEP assurance pouvait demander sa conversion en rente viagère. Le PEP a été supprimé en 2003.

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobiliers

 

 

 

 

Notre fil d'info