Placement long terme

Le placement long terme fait partie des formules d'épargne les plus intéressantes en terme de rentabilité. Le choix du support doit être néanmoins effectué avec soins.

Principe d'un placement long terme

Légalement, est considéré comme placement long terme toute opération visant à faire fructifier une épargne sur une durée au moins supérieure à 4 ou 5 ans. Ce type de placement répond généralement à des besoins de rentabilité plus élevés sur une épargne. Si les placements à moyen et court terme visent seulement à optimiser la gestion d'une trésorerie, le placement à long terme vise des objectifs autrement plus ambitieux.

Nombre d'épargnants optent ainsi pour ce produit pour préparer une retraite, pour se constituer un patrimoine ou en vue d'une succession. Conscients de ces objectifs, les banques et les assureurs proposent différentes formules de placements sur le long terme répondant aux besoins des épargnants. Après analyse de ces offres, deux grandes catégories de placement long terme sortent du lot.

Un rendement mesuré, mais garanti

La première regroupe les placements à long terme avec capital garanti. Il s'agit en général de livrets d'épargne qui courent sur plusieurs années, dont le capital reste intact à l'issu de la période d'investissement. Autrement dit, l'épargnant est assuré de récupérer au moins le capital investi après la période d'épargne.

Les intérêts sont souvent connus en avance et la gestion de l'épargne ne demande pas d'interventions conséquentes de la part de l'épargnant. Les placements à long terme avec capital garanti rassemblent entre autres les livrets d'épargne (réglementés ou non) et les contrats d'assurance-vie indexés sur des fonds en euros.

Des rémunérations et des risques élevés

A l'inverse du placement à capital garanti, les placements long terme à capital non garanti n'assurent pas à l'épargnant la récupération du montant investi après la période d'épargne. Les rendements de ce type de placement peuvent être négatifs.

Autrement dit, en fonction des supports d'investissement choisis par l'épargnant, le placement est susceptible de générer des pertes. Les risques de ces placements, sous forme de contrats d'assurance-vie sur des supports en action ou en obligation ou d'investissements en bourse, sont inversement proportionnels aux bénéfices qu'ils peuvent apporter.

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

 

 

 

 

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter sur l'immobilier, la banque et l'assurance

Gérez au mieux votre
argent, faites des économies
et profitez gratuitement
de tous nos bons plans