Plan Paulson

La crise des subprimes de 2007 a provoqué une crise de confiance aux États-Unis puis ailleurs, qui menaçait le système économique et financier mondial. Le Congrès américain a alors voté en 2008, sous l'impulsion du secrétaire au Trésor Henry Paulson l'Emergency Economic Stabilization Act, Loi d'urgence de stabilisation économique. Son intention initiale était que le Trésor achèterait jusqu'à 700 milliards de créances douteuses, notamment des mortgage-backed securities (valeurs garanties par hypothèque).  

Finalement, rompant avec sa tradition libérale, l'État a pris des participations dans les établissements les plus menacés de faillite, afin d'augmenter leurs liquidités, pour un montant dépassant les 420 milliards de dollars.

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobiliers

 

 

 

 

Notre fil d'info