Prime d'apport, de fusion

Lors d'une opération de fusion-acquisition, les actionnaires de l'entreprise rachetée sont indemnisés par une prime d'apport, qui correspond à la différence entre la valeur nette de leurs actions, et le montant correspondant du capital social.

Par exemple, si la valeur d'émission d'une action est de 100 euros, mais qu'elle est cotée 140, la prime dite de fusion sera de 40 euros minimum par action. Cette prime d'apport est ajoutée aux capitaux propres de l'entreprise, puisque le capital de la société absorbée s'ajoute à celui de la société absorbante.

 

 

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

 

 

 

 

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter sur l'immobilier, la banque et l'assurance

Gérez au mieux votre
argent, faites des économies
et profitez gratuitement
de tous nos bons plans