Principe de la non-compensation

Le principe comptable de non-compensation exige que les opérations soient enregistrées séparément, et non fusionnées. Le but de ce principe est que le passif et l'actif soient clairement identifiables. Par exemple, un dépôt sur un compte bancaire ne peut compenser le découvert d'un autre compte.

Ou un échange de services entre entreprises doit être enregistré comme d'une part une commande, et d'autre part une fourniture. Ainsi, les charges et les produits apparaissent sur des lignes différentes. En revanche, les charges peuvent s'ajouter aux charges, et les produits aux produits.

Fiscalement, les plus-values sont compensées par la déduction des moins-values, mais uniquement celles constatées en cas de vente des titres, et non celles qui restent latentes.

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

 

 

 

 

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter sur l'immobilier, la banque et l'assurance

Gérez au mieux votre
argent, faites des économies
et profitez gratuitement
de tous nos bons plans