Procédures de séparation

Pour éviter les erreurs ou les fraudes, et pour garantir une bonne lisibilité du bilan d'une entreprise, chaque élément doit être enregistré dans l'exercice de l'année correspondante. Les charges et les recettes de toute nature, et leurs conséquences comptables, sont ainsi clairement identifiées.

Cette procédure, dite de séparation des exercices, permet d'imputer une dépense générée en décembre à la clôture du 31, même si cette dépense doit continuer au début de l'année suivante.

En cas de doute, les comptables se réfèrent aux normes européennes. Ils peuvent également ouvrir un compte de régularisation pour y regrouper les opérations ayant nécessité un arbitrage.

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

 

 

 

 

Notre fil d'info