Provisions pour dépréciation

Les provisions pour dépréciation étaient une appellation comptable. Lorsque la valeur d'un actif diminuait, parfois de manière provisoire, une provision correspondante était constituée. Ces provisions s'appellent désormais dépréciations, car les provisions sont enregistrées au passif du bilan, et non à son actif. En cas de dépréciation définitive, un amortissement exceptionnel peut être décidé.

Ces dépréciations sont établies en vertu du principe comptable de prudence. Elles peuvent concerner des titres financiers dont la valeur a baissé, des créances devenues douteuses (risque d'insolvabilité du débiteur), ou encore des stocks.

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

 

 

 

 

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter sur l'immobilier, la banque et l'assurance

Gérez au mieux votre
argent, faites des économies
et profitez gratuitement
de tous nos bons plans