Provisions pour hausse des prix

En cas d'inflation galopante, les entreprises pourraient dégager des bénéfices artificiellement gonflés, ne reflétant pas la réalité de leurs actifs. Pour éviter cet écueil, si l'inflation dépasse 10 % en glissement annuel pendant deux exercices constitutifs, elles ont la possibilité de constituer des provisions (réserves) pour hausse des prix, lors de la clôture de leur exercice comptable.

Cette disposition leur permet de déduire de leur résultat une partie des fonds ayant servi à reconstituerleurs stocks ou leurs approvisionnements. Les provisions pour hausse des prix sont déductibles pendant une durée maximale de 6 ans.

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

 

 

 

 

Notre fil d'info