Remboursement anticipé

Lorsqu'un emprunteur reçoit une somme inattendue (vente d'un bien, héritage...), il peut souhaiter rembourser son emprunt par anticipation, c'est-à-dire avant l'échéance prévue.

Le remboursement anticipé peut être partiel ou total. Les banques imposent dans ce cas des pénalités, limitées par la loi à 3 % du montant restant dû.

En revanche, le remboursement d'un crédit renouvelable n'est pas soumis à pénalités. En finance, le remboursement anticipé est l'autorisation, si une clause optionnelle le prévoit, d'obtenir le remboursement d'obligations, à des dates préfixées.

Ce remboursement anticipé peut être décidé par l'entreprise, qui allège ainsi sa dette ; ou au gré du porteur. Il peut être assorti de pénalités, sauf convention contraire.

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobiliers

 

 

 

 

Notre fil d'info