Remise à l'escompte

Une entreprise, pour fluidifier sa trésorerie, peut céder ses créances à une société d'affacturage, ou la totalité des factures qu'elle a émises à sa banque (escompte Dailly).

Une société d'affacturage en devient propriétaire moyennant une commission (déduite de la valeur des factures), à charge pour elle de récupérer les montants dus. Une banque en devient également propriétaire, et les présentera aux débiteurs à la date prévue.

En contrepartie, elle verse des fonds, ou accorde une ligne de crédit à l'entreprise cédante.

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobiliers

 

 

 

 

Notre fil d'info