Rump

Le rump (croupe) qualifie les investisseurs qui refusent d'apporter leurs titres lors d'une opération de fusion-acquisition ou d'une augmentation de capital. En France, ils ne peuvent y être contraints que si un groupe d'actionnaires détient, directement ou indirectement, plus de 95 % des droits de vote.

Dans le cadre d'une augmentation de capital, si des bons de souscription n'ont pas été exercés, les droits de souscription seront reclassés et replacés auprès d'investisseurs actuels ou nouveaux, pour la compléter.  

Dans le cadre d'une distribution d'actions gratuites, le rump désigne le reclassement des bons non exercés, qui seront remis sur le marché.

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobiliers

 

 

 

 

Notre fil d'info