Salam

Salam est un terme de la finance islamique. Dans les pays musulmans qui appliquent la charia, la notion d'abus de biens sociaux n'existe pas, et la prise d'intérêts sur emprunt est illicite. Pour compenser ces handicaps, diverses procédures ont été instaurées, comme un joint-venture entre un apporteur de fonds et un dirigeant d'entreprise, ou le salam. Le salam correspond à une vente au comptant (pas de crédit), ou à une vente payée au comptant en vue d'une livraison ultérieure. L'intérêt est donc directement intégré dans le prix des produits.

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

 

 

 

 

Notre fil d'info