SCPI fiscalité

Les SCPI (Sociétés Civiles de Placements Immobiliers) ne sont pas soumises à l'impôt sur les sociétés, puisque les revenus sont répartis entre les différents porteurs (associés), déduction faite des frais de gestion. En revanche, les porteurs de parts (associés) sont assujettis personnellement à l'impôt sur le revenu, variable selon leur statut, ainsi qu'aux contributions sociales (CSG, RDS).

Depuis le 1er janvier 2013, l'option "prélèvement libératoire" a été supprimée. Un prélèvement obligatoire de 24 % est prélevé à la source, auquel peut s'ajouter un autre pourcentage, en fonction du taux d'imposition du contribuable. Les cessions de parts supportent les taxations sur les plus-values. 

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

 

 

 

 

Notre fil d'info