Taux d'endettement maximum

Le taux d'endettement fait partie des principaux facteurs évalués par la banque avant d'accorder un crédit immobilier ou un crédit à la consommation d'un montant élevé. Ce ratio détermine notamment la capacité d'emprunt d'un client.

Un ratio plafonné à 33 %

Le taux d'endettement correspond à une valeur en pourcentage obtenue en rapportant la somme des mensualités en cours d'un emprunteur à la totalité de ses revenus nets mensuels. Les banques et les organismes de crédit s'appuient grandement sur cette mesure pour déterminer si un candidat à l'emprunt peut contracter un nouveau prêt, sans risquer un défaut de paiement ou sans grever outre mesure son budget mensuel.

Les créanciers acceptent souvent de financer un client, si son taux d'endettement ne dépasse pas 33 % d'un douzième de ses revenus annuels, après la signature du contrat de crédit immobilier. Ce ratio n'est autre que le taux d'endettement maximum admis par les banques.

A noter toutefois que cette valeur n'est pas toujours aussi figée et identique pour tous les contrats. Les établissements de crédit prennent en compte différents facteurs, dont les revenus de l'emprunteur, la composition de son ménage et l'évolution de sa situation professionnelle. Un client dont les revenus sont très élevés pourrait alors bénéficier d'une exception et voir le ratio d'endettement maximal repoussé à 36 % ou 38 %.

De même, les établissements de prêt sont plus enclins à financer les emprunteurs affichant de belles perspectives d'évolution de carrière. A l'inverse, les emprunteurs instables professionnellement ou tributaires d'importantes charges familiales se verront accorder le taux réglementaire de 33 %, voire moins, en fonction des risques évalués par la banque.

Le quotient familial, un indicateur complémentaire au taux d'endettement

Pour les revenus les plus modestes, les banques ne se fient pas seulement au taux d'endettement maximum dans l'évaluation de leur capacité d'emprunt. Elles utilisent également une notion appelée « reste à vivre » ou « quotient familial ».

L'établissement de prêt cherche alors à savoir si la différence entre les revenus mensuels et les mensualités suffit à subvenir aux besoins courants de l'emprunteur. Des outils de calcul du taux d'endettement maximum et du quotient familial sont accessibles pour les internautes gratuitement sur les sites des banques et des courtiers de crédit, afin de mieux préparer le plan de financement d'une opération immobilière.

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

 

 

 

 

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter sur l'immobilier, la banque et l'assurance

Gérez au mieux votre
argent, faites des économies
et profitez gratuitement
de tous nos bons plans