Plus-value interne

Il existe deux grands groupes de plus-values internes. D'une part, les plus-values internes correspondant à des bénéfices réalisés lors d'opérations internes, par des entreprises d'un même groupe. Par exemple, si une entreprise cède un actif à une autre entreprise, ou lui apporte une immobilisation ou des titres. Lors de la consolidation des comptes, ces plus-values ne sont pas inscrites dans le compte de résultat et des réserves.  

Et d'autre part, des plus-values internes apparaissent lorsqu'un détenteur de parts d'une entreprise les apporte à une holding dont il est l'actionnaire principal ou unique.

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

 

 

 

 

Notre fil d'info