Vente en l'état futur d'achèvement (VEFA)

Les promoteurs immobiliers choisissent souvent de faire financer partiellement leurs constructions par leurs futurs acquéreurs. Si les sommes collectées atteignent 50 % du prix total, ils obtiennent plus facilement des crédits. C'est ce qu'on appelle Vente en l'état futur d'achèvement (VEFA).

De son côté, le futur propriétaire paie des avances sur l'avancement des travaux. Il paie 5 % de réservation lors de la signature de l'acte notarié, puis 30 % lorsque les fondations sont achevées, puis 35 % lorsque la toiture est posée, puis 25 % à l'achèvement des travaux. Les 5 % restant seront payables lors de la remise des clés.

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

 

 

 

 

Notre fil d'info