En 2017, le PTZ coûtera 2,08 milliards d'euros à l'Etat

Hugo Eugene • 28 Avril 2017 • 16:34

Selon une étude publiée par le Journal officiel, le dispositif d'aide à l'acquisition immobilière coûtera moins que le plafond envisagé. L'Etat envisage une baisse de 5% de sa distribution par rapport à 2016.

En 2017, le PTZ coûtera 2,08 milliards d'euros à l'EtatLe PTZ va coûter 2,08 milliards d'euros à l'Etat en 2017

Combien va coûter le Prêt à taux zéro (PTZ) pour les finances publiques en 2017 ? Selon une étude d'impact présentée par le Journal officiel, le montant des crédits d'impôts accordés aux banques distributrices du PTZ est évalué à environ 2,08 milliards d'euros.

Cette estimation, nette de l'imposition sur les bénéfices correspondants, se situe en dessous du plafond fixé à 2,1 milliards d'euros dans le code général des impôts et a été publiée en même temps que le décret du Journal officiel prenant acte du dispositif. Identique à celui de 2016, il présente comme seule nouveauté l'éligibilité des primo-accédants preneurs de bail réel solidaire.

Non-reconduction de la campagne de communication

Pour parvenir à un tel "montant des crédits d'impôt afférents au PTZ", l'étude a émis "l'hypothèse d'une légère réduction du nombre de PTZ accordés en 2017". Evaluée à 5%, celle-ci devrait néanmoins permettre d'atteindre le seuil des 110.000 prêts à taux zéro distribués en 2017, dont 24.000 dans l'ancien (sous condition de travaux).

Comment expliquer ce déclin ? La "non-reconduction de la campagne de communication importante lancée en 2016 avec l'élargissement des conditions d'accès au PTZ et par un possible attentisme des acteurs en 2017 en raison de l'année électorale", explique l'étude d'impact.

>> A lire également > Caisse des dépôts : le PTZ provoque la baisse des résultats au premier semestre

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info