Agences immobilières recherchent collaborateurs

La rédaction • 14 Février 2017 • 12:43

Les volumes record de transactions sur le marché de l'immobilier poussent les agences à recruter du personnel, en dépit du renforcement de la loi Alur.

Agences immobilières recherchent collaborateursLes agences immobilières recrutent

Agents immobiliers en devenir, à vos VC ! Malgré le renforcement de la réglementation instauré par la loi Alur, réglementation perçue d'un mauvais oeil par les réseaux d'agences immobilières, ceux-ci accélèrent leurs recrutements, après deux années record en ce qui concerne les volumes de transactions sur le marché immobilier.

"Fortement dynamique" en 2016, selon Fabrice Abraham, directeur général de Guy Hoquet l'Immobilier, le marché a pu remercier des taux de crédit historiquement bas. "Pour tous les grands réseaux nationaux, la reprise a été marquante", affirme-t-il sur le site de LaVieImmo.com.

"L'activité a été bonne en 2015, très bonne en 2016. Notre pari est que cela va continuer en 2017", affirme à l'AFP Bernard Cadeau, président d'Orpi, premier réseau du pays avec quelque 1.200 agences immobilières. Les chiffres officiels des notaires, attendus début mars, pourraient faire part d'un nouveau record – effaçant celui de 829.000 transactions en 2005 - de 850.000 ventes effectuées.

Les opportunités chez Orpi, Century 21 et Guy Hoquet

Chez Orpi, on prévoit de recruter mille nouveaux collaborateurs en 2017. Les potes à pourvoir concernent tous les métiers : transaction, location, gestion locative, syndic et immobilier d'entreprise. "Nous allons recruter des collaborateurs bilingues en anglais pour que certaines de nos agences se spécialisent dans la vente des biens d'exception" ajoute Bernard Cadeau. Enfin, le réseau devrait procéder à l'ouverture de sa première agence "hors de France".

Pour ce qui est du réseau Century 21, son président Laurent Vimont considère qu'"il devrait y avoir une personne de plus dans chaque agence". Une constatation qui commence à prendre forme dans la réalité puisque le réseau est passé depuis début 2016, de 5.500 à 5.900 collaborateurs.

Le développement de Guy Hoquet l'Immobilier est lui aussi "en plein boom", avec 104 nouveaux contrats de franchise engrangés l'an dernier contre 58 en 2015. "La période est porteuse pour l'installation de ces nouveaux franchisés", constate pour l'AFP, son directeur général, Fabrice Abraham.

>> A lire aussi > Location : les frais d'agence ont chuté en région parisienne grâce à la loi Alur

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info