Assurance perte d'emploi : suis-je couvert en cas de chômage partiel ?

Mickaël Touré • 31 Mars 2020 • 13:49

En cette période de confinement, beaucoup d'emprunteurs se demandent si le chômage partiel entre dans le cadre d'un contrat d'assurance "perte d'emploi".

Assurance perte d'emploi : suis-je couvert en cas de chômage partiel ?

Période de confinement oblige,  le chômage partiel concerne actuellement plus de 2 millions de personnes en France. Il s'accompagne malheureusement d'une baisse de revenus qui peut parfois se traduire par des difficultés à rembourser le ou les crédits en cours.

Qu'il s'agisse d'un crédit immobilier ou d'un crédit à la consommation, les particuliers ayant souscrit à une assurance perte d'emploi se demandent aujourd'hui s'ils peuvent être dédommagés. La réponse est non.

Une couverture qui ne couvre pas le chômage partiel

La raison est simple : les contrats ne couvrent que les licenciements indemnisés par le pôle emploi et non le chômage partiel.

Néanmoins, il est important de rappeler que cette assurance n'est pas obligatoire et qu'elle ne s'adresse qu'aux salariés en CDI. Dans les faits, il est donc tout à fait possible de s'en passer.

Pas toujours avantageux, ces contrats contiennent, par ailleurs, des délais de carence de 6 à 12 mois pendant lequel l'emprunteur ne pourra bénéficier d'aucune aide en cas de licenciement. De plus, une franchise de quelques mois est prévue entre la date du licenciement et le versement de l'indemnité. 

Une assurance parfois très chère

Ainsi, que l'on parle d'un prêt à la consommation ou d'un prêt immobilier, l'intérêt de l'assurance perte d'emploi reste assez limité et coûte surtout très cher.

De plus, en raison de la période actuelle, les banques et les établissements de crédit se montrent plus tolérants en matière de remboursement de mensualités. Ainsi, en cas de difficultés financières, des reports d'échéances ou des arrangements sont possibles.

Interrogée par Le Monde, Sonia Vienne, responsable du développement à la direction du particulier chez BNP Paribas personal finance (Cetelem), explique par exemple que : « Cetelem a décidé de proposer, au regard de la situation de chacun de nos clients, trois reports de mensualités successifs sans frais sur les crédits amortissables à la consommation ».

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les assurances de prêt

Notre fil d'info