Cinquième année consécutive pour « J'invite 1 banquier(e) dans ma classe »

Lisa Niquet • 28 Mars 2019 • 18:10

À l'occasion de la Semaine européenne de l'argent, la Fédération bancaire française organise pour la cinquième année de suite « J'invite 1 banquier(e) dans ma classe » dans des classes de primaires en France. De nombreuses études révèlent les lacunes et la forte demande des Français des notions bancaires et budgétaires.

Cinquième année consécutive pour « J'invite 1 banquier(e) dans ma classe »La Fédération bancaire française signe « J'invite 1 banquier(e) dans ma classe » pour la cinquième fois.

La Fédération bancaire française lance la cinquième édition « J'invite 1 banquier(e) dans ma classe » auprès de CM1 et de CM2 en France, du 25 au 29 mars 2019. D'après leur récente étude, les enfants commencent à gérer leur budget et à s'intéresser aux notions financières de base autour de neuf ans.

Une initiative de la profession bancaire

La démarche a pour objectif de sensibiliser les enfants aux notions élémentaires d'éducation financière et budgétaire. En 2018, 14.000 enfants ont participé à l'activité.

Au programme, un atelier ludo-pédagogique d'une heure, animé par l'enseignant autour d'un jeu plaçant les enfants de 8 à 11 ans dans des situations du quotidien. Il encourage à réfléchir aux choix budgétaires à privilégier selon plusieurs situations. Un banquier volontaire accompagne la séance.

Les élèves sont amenés à coopérer et à débattre de choix financiers. Ils sont sensibilisés aux notions de budget, des différents moyens de paiement et de la protection des données bancaires.

Cela fait suite à la recommandation de la stratégie nationale d'éducation financière, mise en place par les pouvoirs publics, en décembre 2016, préconisant l'éducation financière dès le plus jeune âge à l'école.

« J'invite 1 banquier(e) dans ma classe » : un projet jugé utile

Mathieu Quénée, ludologue et professeur des écoles, déclare que c'est le premier jeu financier qu'il crée, car « cela n'apparaît pas encore dans les programmes de l'éducation nationale ». Il affirme que « ce dispositif s'approche des programmes de mathématiques et d'éducation civique et morale ce qui justifie l'activité au sein d'une école primaire ».

Les enfants retiennent que « J'invite 1 banquier(e) dans ma classe » est intéressant, car ils ont « voyagé dans le monde de la banque » et que « c'est bien pour la vie de plus tard ».

L'Ansa (Agence nouvelle des solidarités actives), une association loi 1901, a évalué positivement le dispositif l'an dernier.

Dans la poursuite de son interrogation, la pertinence de son opération, la BFF a mené une étude conjointe à l'institut d'études marketing et de sondage Harris auprès de 1 010 enfants de 8 à 14 ans sur l'éducation financière et budgétaire. Elle a été réalisée en ligne, du 8 au 15 mars 2019. L'enquête montre que 96 % des enfants de 8 à 14 ans ont déjà effectué un achat avec leur argent et ils sont prompts à économiser.

Selon la BFC, « il faut donner à chaque citoyen les moyens de faire des choix financiers autonomes et responsables ».

>> A lire également :

Vers une enquête approfondie sur l'implantation du distributeur automatique de billets dans nos communes

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les banques en ligne

Notre fil d'info