Crédit consommation : quels sont les profils des emprunteurs ?

Thomas Saint-Antonin • 17 Avril 2018 • 14:24

En 2017, 27,2% des ménages détenaient un crédit à la consommation, soit une augmentation de 2,9% par rapport à l'exercice précédent. Mais qui sont ces nombreux emprunteurs ?

Crédit consommation : quels sont les profils des emprunteurs ?

8.585 €. Selon la dernière étude « Portrait-robot des emprunteurs » réalisée par CSA Research pour Cofidis France et publiée ce mardi 17 avril 2018, les Français empruntent en moyenne 8.585 €, avec une France géographiquement coupée en deux. Les emprunts apparaissent beaucoup plus importants à l'Ouest, la palme d'or revenant à la Bretagne avec un emprunt de 10.787€ en moyenne.

La motivation principale à souscrire un crédit à la consommation est la réalisation d'un projet. Il s'agit donc d'un choix réfléchi et on observe que près de 9 emprunteurs sur 10 (88%), remboursent leurs mensualités sans difficulté. Aujourd'hui, la grande majorité des emprunteurs sont des personnes responsables qui vérifient leurs capacités de remboursement, toutefois, certains profils se démarquent.  

Les hommes empruntent 2 fois plus que les femmes

Les emprunteurs ont tendance à privilégier les prêts personnels (44%), les crédits affectés (43%) ainsi que les crédits renouvelables (29%). Quant à la durée moyenne de souscription d'un crédit à la consommation, elle est d'environ trois ans et demi avec une répartition relativement équilibrée entre les différentes catégories socio-professionnelles et les différentes tranches d'âge.

En ce qui concerne le nombre de crédits souscrits, un emprunteur sur deux n'a recours qu'à un seul crédit. Ils sont 31% à en souscrire deux, et 14% à en souscrire trois et plus. Ensuite, les Français sont un tiers à privilégier le circuit bancaire pour bénéficier d'un crédit à la consommation, et près d'un sur trois (30%) effectue sa transaction en ligne.

Une chose est sure, les hommes empruntent des montants plus importants que les femmes. Pour un tiers des messieurs, le crédit accordé est supérieur à 10.000€, à l'opposé, une femme sur deux emprunte moins de 5.000 €.

Concernant l'âge, ce sont les seniors qui empruntent le plus (65 ans et +) avec 9.321 € en moyenne, viennent ensuite les 35/49 ans (8.842€) et les moins de 35 ans (7.918€). Enfin, les CSP+ empruntent logiquement des montants plus importants que les CSP- (6.475 € contre 4.813 € en moyenne). Ceci dit, les emprunteurs ont des profils spécifiques et bien identifiables.

Les cinq types d'emprunteurs

Les adeptes de l'achat plaisir (31%)

Cette catégorie d'emprunteurs dispose d'un niveau de vie correct et souscrit un crédit en partie pour financer un projet important comme l'achat d'une voiture, pour se faire plaisir, ou bien disposer d'une somme d'argent dans les plus brefs délais. Le montant moyen emprunté est de 8.704 € et c'est le crédit affecté qui est davantage plébiscité (50% contre 43% chez l'ensemble). Les femmes sont majoritairement représentées, CSP+ et des foyers avec des revenus supérieurs à la moyenne. Ces emprunteurs sont généralement de bons gestionnaires, épicuriens, optimistes et surtout raisonnables dans leurs emprunts. Enfin, ils sont 95% à déclarer rembourser leurs mensualités sans difficulté.

Les emprunteurs rationnels (22%)

Disposant d'un niveau de vie moyen, cette catégorie emprunte en moyenne 9.596 € et souhaite bénéficier d'un coup de pouce pour financer un projet important, fonctionnel, et mûrement réfléchi tel que l'achat d'une voiture. Au même titre que les acheteurs plaisir, c'est le crédit affecté qui est privilégié par les rationnels. Ce qui les caractérise ? La réflexion, la raison, et la bonne gestion de leurs finances. Ces derniers sont en partie des hommes de 50 ans et plus, des retraités, ils habitent majoritairement dans des communes rurales, et n'ont pas d'enfant. Ils sont 96% à affirmer rembourser leurs mensualités sans difficulté.

Les personnes en situation financière tendue (18%)

Pour cette catégorie, emprunter rime avec soupape de sécurité. Ces profils prudents, contraints et souvent inquiets empruntent en moyenne 8.962 €. Ils se tournent davantage vers un crédit amortissable (47% contre 43% chez l'ensemble), ou un crédit renouvelable (31% contre 27%). Ces emprunteurs à risques souscrivent un crédit pour disposer d'une somme d'argent rapidement afin de faire face aux imprévus comme une facture exceptionnelle. Aussi, ils n'arrivent pas à mettre de l'argent de côté et ont beaucoup de mal à boucler leurs fins de mois. Ils correspondent le plus souvent à des femmes, 65 ans et plus, avec des revenus mensuels plus faibles que la moyenne. Ces personnes sont tout de même 82% à déclarer rembourser leurs mensualités sans difficulté, contre 88% pour l'ensemble.

Les consommateurs opportunistes (17%)

Cette catégorie emprunte en moyenne une somme bien en dessous de l'ensemble avec 7.603 €. Pour eux, consommer rime avec dépenser et ne pas se priver. Ils sont caractérisés comme des opportunistes, dépensiers, spontanés et éprouvent parfois des difficultés dans la gestion de leurs dépenses. Ces jeunes de moins de 35 ans, CSP+ et sans enfant se tournent davantage vers le crédit amortissable (51% contre 44% chez l'ensemble). Cette catégorie désire souscrire un crédit pour dépenser et bénéficier des bonnes affaires dont ils sont à l'affût, ce sont des consommateurs avertis. Ils sont plus nombreux à souscrire un crédit pour un voyage, les soldes ou la naissance d'un enfant par exemple. Disposer d'une somme d'argent de manière simple et rapide fait également partie de leurs motivations. 84% d'entre eux affirment rembourser leurs mensualités sans éprouver de difficulté.

Les consommateurs instinctifs (12%)

Cette catégorie d'emprunteurs disposant d'un niveau de vie moyen emprunte en moyenne 7.242 €. Pour eux, consommer rime avec spontanéité et privilégient le crédit renouvelable à 46% contre seulement 27% chez l'ensemble. Ces personnes entre 35 et 49 ans sont des spontanées, des émotionnelles, inquiètes, et qui éprouvent souvent des difficultés de gestion. Elles vivent la plupart du temps seules et sans enfants. Ces dernières souscrivent un crédit pour dépenser, ce sont des consommateurs qui apprécient le changement. Ils souscrivent un crédit pour des projets de moindre ampleur. Ils réalisent aussi plusieurs projets au même moment, et souscrivent davantage de crédits que la moyenne (16% ont 3 crédits en cours). Ils sont 76% à déclarer rembourser leurs mensualités sans difficulté.

>> A lire aussi > Sofac tente le pari du crédit à la consommation en ligne

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits consommation

Notre fil d'info