Cryptomonnaie : 29 millions d'euros disparaissent de la plateforme Bitpoint Japan

Mickaël Touré • 12 Juillet 2019 • 17:05

29 millions d'euros de cryptomonnaies ont disparu de la plateforme japonaise Bitpoint Japan dans la nuit de jeudi à vendredi. Pour l'heure, l'entreprise privilégie la thèse du piratage.

Cryptomonnaie : 29 millions d'euros disparaissent de la plateforme Bitpoint Japan

C'est une affaire qui risque de faire grand bruit. L'entreprise de cryptomonnaie Bitpoint Japan qui stocke notamment un nombre important de Bitcoin, Ethereum et Ripple, a constaté la disparition de 29 millions d'euros de différentes cryptomonnaies dans la nuit de jeudi à vendredi.

L'entreprise nippone, filiale de RemixPoint privilégie pour le moment la piste du piratage. Elle a immédiatement suspendu ses services.

Un piratage découvert suite à une erreur

Jeudi soir, le piratage présumé a été identifié à la suite de l'apparition d'une erreur dans le système de transfert de fonds sortant de l'entreprise.

À l'heure actuelle, RemixPoint a simplement annoncé être en train d'analyser l'évènement en se gardant bien de s'épancher sur la nature de l'incident. L'entreprise à également indiqué qu'elle rembourserait tous les clients lésés.

Pas la première fois qu'une fraude est constatée

Car ce sont bien les clients qui sont les premiers impactés. Sur les 3.5 milliards de yens qui ont disparu, 2.5 milliards appartiennent à des clients, le reste appartenant à la plateforme.

Malheureusement, ce n'est pas la première fois qu'un piratage de la sorte est constaté. En 2018, Coincheck avait également suspendu ses activités à la suite d'un piratage massif.  En une nuit, l'entreprise s'était vue délester de quelques 58 milliards de yens soit 500 millions d'euros.

De même en 2014, la société MtGox, basée à Tokyo, et qui revendiquait la gestion de 80% des bitcoins a dû fermer ses portes après la disparition de 850 000 bitcoins (environ 425 millions d'euros). Ces piratages avaient incité le régulateur japonais des services financiers à imposer un contrôle plus important sur les opérations liées aux cryptomonnaies. Malgré tout, cette vigilance accrue ne semble pas avoir porté ses fruits.  

>> À lire également 

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les banques en ligne

Notre fil d'info