Découvrez les nouveaux taux d'usure de la Banque de France

Luigi Delmet • 28 Juin 2019 • 18:03

Ce 27 juin, l'institution a communiqué les taux d'usure applicables pour le troisième trimestre 2019.

Découvrez les nouveaux taux d'usure de la Banque de FranceLa Banque de France publie chaque trimestre ses taux d'usure

Comme chaque trimestre, la Banque de France publie les taux d'usure applicables aux établissements de crédit pour les trois prochains mois. Mis en place pour encadrer les prix et sécuriser les emprunteurs, un taux d'usure représente un maximum légal pour le taux effectif global (TEG) d'un emprunt. Sa valeur est donc déterminante pour le marché.

Cette limite est calculée d'une manière simple. Le taux d'usure représente 133 % du taux effectif moyen pratiqué. Autrement dit, il s'agit de la valeur moyenne majorée d'un tiers.

Taux d'usure du crédit immobilier

Pour les crédits immobiliers, la variation n'est pas la même selon le type d'emprunt concerné. Certains taux d'usure sont plus hauts que ceux du deuxième trimestre. C'est notamment le cas de celui des prêts à taux fixe d'une durée comprise entre 10 et 20 ans, qui passe de 2,77 % à 2,79 %. Même cas de figure pour ceux supérieur à 20 ans (2,97 % contre 2,96 % précédemment) et pour le prêt à taux variable (2,47 % contre 2,45 % précédemment).

À l'inverse, le prêt à taux fixe inférieur à 10 ans voit son seuil d'usure diminuer, pour atteindre 2,72 % (contre 2,73 % précédemment). La baisse est davantage marquée pour les prêts relais. Encore à 3,20 % au trimestre précédent, son taux d'usure passe désormais à 3,16 %.

Taux d'usure du crédit à la consommation

Les taux d'usure des crédits à la consommation sont, en revanche, tous en baisse. La plus forte d'entre elle concerne les prêts d'un montant supérieur à 6 000 €. (5,92 % contre 6,08 précedemment). Vient ensuite celui des prêts d'un montant compris entre 3 000 et 6 000 € (12,49 % contre 12,60 % précedemment). Enfin, les prêts inférieurs à 3 000 € n'échappent pas à la règle, passant de 21,11 % à 21,08 %.

Taux d'usure du crédit aux entreprises

Pour finir, les taux pour les crédits accordés aux entreprises connaissent, à l'image de ceux des crédits immobiliers, des évolutions disparates. D'abord, il y a des baisses. Le taux d'usure pour les découverts en compte passe à 13,91 %, contre 14,05 % précédemment. Celui des prêts consentis en vue d'achats ou de ventes à tempérament passe lui à 3,79 %, contre 4,04 % précédemment.

Dernier seuil en baisse, celui pour les prêts à taux fixe d'une durée initiale supérieure à 2 ans (2,21 % contre 2,23 % précédemment). Ce même crédit à taux fixe a pourtant un taux d'usure en hausse, passant de 1,79 % à 1,81 %. Les autres prêts d'une durée initiale inférieure ou égale à 2 ans, précédemment à 1,72 %, sont désormais soumis à un taux d'usure de 1,75 %.

Toujours de bonnes conditions de financement

Bien que les évolutions soient inégales, les ménages profitent toujours d'un environnement favorable pour le financement de projets. Ce climat propice ne sera pas éternel, alors ne ratez pas l'occasion de concrétiser vos rêves !

>> À lire également :

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits consommation

Notre fil d'info