Épargne : rebond de l'assurance vie en 2021

Mickaël Touré • 01 Mars 2021 • 14:42

Après une année 2020 délicate, le marché de l'assurance vie connaît une bien meilleure collecte en janvier 2021, d'après les chiffres de la Fédération Française de l'Assurance (FFA).

Épargne : rebond de l'assurance vie en 2021

Qui a dit que les Français n'aimaient plus l'assurance vie ? Après une année 2020 compliquée, le produit d'épargne semble reprendre du poil de la bête. Les contrats d'assurance vie ont engrangé plus de deux milliards d'euros nets en janvier.

En comparaison, la collecte s'élevait à 550 millions d'euros en janvier. Selon les estimations, le marché de l'assurance vie a perdu 6,5 milliards d'euros en 2020 à cause notamment d'une importante chute des dépôts.

Retour à la normale progressif

Interrogé par l'AFP, le directeur général de la FFA, Franck Le Vallois estime que la situation se rapproche de son niveau normal : « Nous assistons à un retour progressif à la situation que nous connaissions avant la crise », a-t-il notamment expliqué.

En janvier, la collecte totale s'est élevée à 13,6 milliards d'euros, soit une « hausse significative » de 13 % sur un an. Les prestations versées s'élèvent, quant à elles, à 11,6 milliards d'euros.

Selon Franck Le Vallois, ce retour de l'assurance vie doit encore être confirmé dans les mois à venir. Selon lui, il s'explique par un « chemin tracé » vers la sortie de crise, même si la prudence reste de mise en cette période incertaine.

L'unité de compte a le vent en poupe

Dans le détail, les chiffres de la FFA démontrent un investissement plus conséquent sur les supports en unités de compte, plus rémunérateurs, mais également plus risqués. Les fonds en euros, au capital garanti, souffre d'une rémunération en baisse depuis plusieurs mois.

Cela se traduit donc par une collecte nette qui atteint les 2,7 milliards d'euros. Dans le même temps, les fonds en euros ont connu un décaissement net de 700 millions en janvier.

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les placements

Notre fil d'info