[ETUDE] Le rapport des Français à la consommation

Mickaël Touré • 20 Octobre 2020 • 16:56

Une enquête Cofidis/CSA Research s'intéresse au rapport des Français à la consommation et livre plusieurs enseignements. Décryptage.

[ETUDE] Le rapport des Français à la consommation

Comment se comportent les Français en cette période particulièrement trouble de crise sanitaire ? Ces derniers temps, de nombreuses voix, notamment au sein du gouvernement, ont pointé du doigt le choix des Français, plus tournés vers l'épargne que la consommation.

À travers son étude, Cofidis s'est donc intéressé au marché de la consommation et aux nouveaux usages et motifs de souscription qui s'accélèrent dans ce contexte de crise sanitaire.

Le crédit à la consommation dans le quotidien des Français

Premier enseignement, 26,5 % des Français détiennent un crédit à la consommation. Parmi eux, 19 % utilisent le paiement fractionné avec des paiements en 3 ou 4fois sans frais. 16 % ont opté pour un crédit affecté, 15 % pour un crédit renouvelable, 14 % pour un prêt personnel, 7 % pour une option d'achat ou une location longue durée.

Quelles sont les raisons de l'utilisation d'un crédit à la consommation ?

En moyenne, les Français souhaitent emprunter la somme de 10 100 €. 53 % d'entre eux optent pour un crédit à la consommation pour réaliser un achat important et 46 % des sondés souhaitent utiliser leur crédit à la consommation pour réaliser des projets immédiatement. Ils sont également 38 % à déclarer souscrire à un crédit à la consommation pour pallier une dépense imprévue.

L'impact de crise

Comme évoqué précédemment, la crise à eu un impact sur les habitudes de consommation des Français. En cette période difficile, ils sont 48 % à envisager souscrire à un crédit afin de ne pas avoir à toucher à leur épargne. 19 % des sondés déclarent, quant à eux, opter pour un crédit afin de faire face à une baisse de leur pouvoir d'achat.

Ainsi, la crise du Covid-10 coïncide avec l'accélération de nouveaux usages en ce qui concerne le crédit à la consommation. 34 % des sondés envisagent, par exemple, de souscrire un crédit en ligne. Dans le même temps, 25 % des personnes interrogées à l'intention de souscrire à un paiement fractionné avec sa carte bancaire. Enfin, 36 % des sondés déclarent faire appel à son conseiller, soit 12 points de moins qu'en 2018.

Le crédit à la consommation pas encore bien maitrisé par les emprunteurs

Autre révélation plus surprenante de l'étude : le crédit à la consommation s'avère être une opération assez complexe pour les emprunteurs. Même si 55 % des sondés déclarent connaître assez  bien le fonctionnement du crédit à la consommation, 16 % des sondés avouent ne pas connaître précisément son fonctionnement. Parmi eux, 29 % sont des femmes et 22 % des ménages sans enfants.

D'ailleurs, les emprunteurs se posent beaucoup de questions sur le crédit à la consommation. Notamment sur les taux appliqués, la mensualité et la durée de l'emprunt (38 %), les taux des différents crédits à la consommation (33 %) ou encore les conditions nécessaires pour obtenir un emprunt (17 %).


Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits consommation

Notre fil d'info