Crédit conso : la reprise se confirme

Mickaël Touré • 21 Octobre 2020 • 15:23

Selon les chiffres de l'Association française des sociétés financières (ASF), la reprise de la production de crédits à la consommation s'est poursuivie au mois d'août.

Crédit conso : la reprise se confirme

L'embellie se confirme ! Comme beaucoup d'autres secteurs, le marché du crédit à la consommation a subi de fortes turbulences depuis le début de la crise sanitaire. Pourtant, après des premiers chiffres encourageants au début de l'été, la tendance semble s'être poursuivie en août. La production a même progressé de 5 % par rapport à la même période un an plus tôt.

Un rayon de soleil au milieu de la tempête

Pourtant, l'année 2020 restera bel et bien une année noire pour le crédit à la consommation. Depuis le début de l'année, le recul de la production est proche de 15 %.

Malgré ces chiffres, l'été à permis de sauver les meubles. Déjà en juin, la production a augmenté de 7,5 %. Une tendance qui s'est confirmée en juillet ( + 1,8 %) et donc en août ( +5% par rapport à 2019).

Ces bons résultats ont permis de rattraper le retard accumulé depuis le début de l'année. Un  décrochage qui atteignait 5 milliards d'euros fin mai ( par rapport à un an plus tôt). Fin août, l'écart s'est réduit et est passé sous la barre des 4,4 milliards d'euros. Soit une réduction de l'écart de -27% à -14,7 %.

Merci le crédit auto !

Comme souvent, le crédit auto a fortement contribué au redressement, notamment à travers la location avec option d'achat (LOA). Le financement de véhicules neufs a progressé de 19,2 % en aout, tandis que le financement de voitures d'occasion a lui, bondi de 27 %.

Que ce soit sur le marché du neuf ou de l'occasion, le leasing a progressé. On constate par exemple une augmentation de 25 % du leasing sur l'immatriculation de véhicules neufs. Même sur le marché de l'occasion, ou cette formule de financement reste plus rare (15 % des financements), la LOA a gagné 41 % en août, contre 24,7 % pour le prêt classique.

Le prêt personnel en difficulté

Reste que le redressement n'est pas visible sur tous les types de financement. Le prêt personnel et le crédit renouvelable ont connu un mois d'aout compliqué avec une chute de 10 % pour le premier et de 7,8 % pour le second.

Ainsi, après les huit premiers mois de 2020, le crédit conso non affecté a perdu près de 22 % de sa production de l'année précédente. Le prêt renouvelable a lui perdu 18 %.

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits consommation

Notre fil d'info