Euro 2016 : le prix des locations saisonnières grimpe en flèche

Marie Nahmias • 21 Avril 2016 • 14:01

Pour se loger les supporters vont devoir y mettre le prix. Tout comme les hôteliers, les particuliers surfent sur l'Euro 2016 pour augmenter le tarif des locations de vacances dans les dix villes hôtes de la compétition.

Euro 2016 : le prix des locations saisonnières grimpe en flècheA Lille, les prix des locations de vacances augmenteront de 71% pendant l'Euro 2016.

Beaucoup l'ont compris, le championnat d'Europe des Nations de football est un business juteux. Il y a peu, l'UFC-Que-Choisir dévoilait que les hôteliers augmentaient leurs tarifs de 80% pendant l'évènement sportif. Sans réelle surprise, la même tendance est observée chez les particuliers.

Dans les villes accueillant la compétition, les prix des logemennts proposés sur les plateformes telles que Airbnb ou Booking ont augmenté en moyenne de 54%, révèle une étude réalisée par Likibu.com, comparateur de location saisonnière.

Lille affiche la plus forte augmentation

Et c'est à Lille que les prix flambent le plus. Dans le chef-lieu de la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie, le tarif d'une nuitée a grimpé de 71%, passant ainsi de 41 euros en temps normal à 70 euros pendant l'Euro 2016. A Toulouse l'augmentation est également très importante (+60%). Il faudra compter 44 euros par nuit pour se loger dans la ville rose, contre 27,5 euros habituellement. Arrivent ensuite, Lyon (+53%) et Bordeaux (+52%).

Dans la capitale, la hausse n'est (que) de +12%, ce qui correspond à l'augmentation la plus faibles des dix villes participantes. Il n'en reste pas moins que pour passer une nuit à Paris, entre le 10 juin et le 10 juillet prochain, cela coûtera en moyenne aux supporters 60 euros.

Pour faire un maximum d'économies, c'est à Saint-Denis (93) qu'il faudra séjourner. La commune, limitrophe de Paris, affiche un prix par nuit de 31,5 euros (+31%).

Un taux d'occupation de 88%

Si les particuliers peuvent se permettre de telles augmentations, c'est que la demande est importante. Ainsi, le taux d'occupation moyen des locations de vacances durant le championnat d'Europe des Nations de football est de 88 %.

D'après Likibu.com, cela représente en moyenne dix points de plus que pour les mêmes périodes hors compétition. "A titre d'exemple, Bordeaux et Lyon ont vu passer leur taux d'occupation respectivement de 73% à 90% et de 72% à 90%", note l'étude.

>>Lire aussi : location saisonnière entre particuliers, êtes vous bien assuré ?

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info