Les Français payent de moins en moins en liquide

Mickaël Touré • 03 Décembre 2020 • 14:22

Une étude menée par la Banque centrale européenne démontre une forte baisse de l'utilisation des paiements en espèces en France, entre 2016 et 2019.

Les Français payent de moins en moins en liquide

L'heure n'est plus aux paiements en espèces. En tout cas, à en croire la Banque centrale européenne. Selon une enquête récente, les paiements en espèces reculent fortement dans l'Hexagone. Une tendance encore plus accentuée par le Coronavirus.

Forte baisse des paiements en espèces entre 2016 et 2019

L'enquête de la BCE, qui se concentre sur la période 2016-2019, révèle une chute rapide et spectaculaire des paiements en espèces.

Alors qu'en 2016, 68 % des achats en magasin étaient réglés en espèces, ce chiffre s'établissait à 59 % trois ans plus tard. Soit une chute de 9 points. Dans le même temps, le recours à la carte bancaire s'est accru avec une hausse de 8 points en trois ans (27 % en 2016 contre 35 % en 2019).

D'autres moyens de paiement comme le chèque connaissent un déclin rapide, tandis que dans le même temps, les autres alternatives (paiement mobile, virement) progressent moins vite ( 6 % en 2019 contre 5 % en 2016).

L'arrivée du paiement sans contact

Globalement, le recours plus important à la carte bancaire est lié à la démocratisation des paiements sans contact.

 De plus en plus de commerçants acceptent ce genre de paiement désormais. Cela reste néanmoins lié aux montants. Le recours au liquide est encore largement plébiscité pour les dépenses inférieures à 10 euros. Ces paiements représentent d'ailleurs 92 % des paiements de moins de 5 € et 83 % des paiements entre 5 et 10 €.

À la différence d'autres pays européens, la France apparaît comme un pays peu attaché aux espèces. Seulement 9 % des sondés déclarent préférer les pièces et les billets lors d'un paiement en magasin contre 27 % dans la zone euro. Un chiffre lui aussi largement supérieur en 2016 (17 %).

En 2019, la France est le troisième pays ou la part des paiements en espèces dans les magasins est la plus faible (59 %), derrière les Pays-Bas (34 %) et la Finlande (35%).

L'impact du Covid

Bien que l'étude de la BCE ne la prenne pas en compte, l'arrivée de la pandémie a fortement bouleversé nos habitudes de paiement.

Selon une seconde enquête de la BCE, réalisée en juillet 2020, 39 % des sondés déclarent avoir réduit leur utilisation des espèces depuis le début de la crise. Dans le même temps, 49 % d'entre eux expliquent avoir davantage recours aux paiements sans contact. Bien aidés par le relèvement du plafond du sans contact à 50 €, le paiement par carte devrait bientôt devenir le moyen de paiement numéro 1.

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les banques en ligne

Notre fil d'info